Les équipements moto obligatoires et conseillés

L'équipement moto est essentiel lorsque l'on désire conduire dans les meilleures conditions possibles. Un bon équipement apporte un niveau de sécurité supplémentaire en cas de chute, augmente votre visibilité aux yeux des autres usagers de la route, mais il permet aussi de lutter contre les éléments climatiques: le chaud, le froid et bien entendu la pluie.

Les équipements obligatoires

 

Avec un port obligatoire pour le pilote et le passager, le casque moto représente votre première protection en cas d'accident. Il doit être homologué "NF" (norme française) ou "E" (européenne) et comporté des dispositifs réfléchissants. Sa protection peut s'avérer inefficace si la jugulaire est mal attachée ou que la taille du casque n'est pas adaptée au crâne de l'utilisateur. L'efficacité du casque se détériorant sous l'effet du soleil, du froid, des intempéries, il est conseillé de le changer tous les 5 ans. Pour les mêmes raisons, il est fortement recommandé de ne pas acheter son casque d'occasion. Parmi tous les types de casque, il est recommandé d'opter pour un casque intégral, qui offre de meilleures protections à la nuque, aux tempes et au menton.

 

Avec un port obligatoire pour le pilote et le passager, les gants apportent une protection contre le froid, les projections diverses et les chutes. Pour respecter la réglementation, ils doivent être classés dans la catégorie EPI (équipement de protection individuelle), avec une étiquette indiquant la mention "CE" et accompagnée d'un pictogramme "motard". En effet, il faut pouvoir différencier un gant de jardinage, d'un gant destiné à l'usage d'un 2-RM, 3-RM, 4-RM. Les mains sont faites d'une multitude de petits os, fragiles et difficiles à soigner. Pour mieux les protéger, il est conseillé de s'équiper de gants avec des renforcements aux articulations et aux paumes. Pour un meilleur maintient en cas de glissage et pour se protéger contre les intempéries, il est recommandé de prendre des gants avec manchettes et patte de serrage.

 

Depuis le 1er janvier 2016, le motard doit être en possession d'un gilet. Son port n'est pas obligatoire durant la conduite du véhicule. Néanmoins, il est obligatoire pour le conducteur d'avoir un gilet "à portée de main" (poche de veste ou un rangement du véhicule) et de le revêtir en cas d’arrêt d'urgence. Un arrêt est qualifié d’urgent, quand il se fait en dehors d’un espace prévu pour le stationnement (chaussée, le bas-côté de la route, un "refuge", un arrêt de bus…) et à cause d’une panne ou d’un accident. Cette mesure est encore plus pertinente par mauvais temps et durant la nuit. Le gilet doit être d’un coloris à haute visibilité, équipé de bandes rétro-réfléchissantes et normé "CE".

Les équipements conseillés

 

Une bonne tenue est indispensable pour se protéger en cas de choc, frottements et dérapages, mais aussi nécessaire pour se soustraire des intempéries, insectes, poussières et gravillons. Dans un souci de se rendre visible aux yeux des autres usagers de la route, il est recommandé de porter une tenue de couleur claire et pourvue de dispositifs réfléchissants. La tenue idéale est certifiée "EPI" (Équipement de Protection Individuelle), avec renforcements aux coudes et épaules. Pour se prémunir des brûlures en cas de chute, il est préférable de porter une tenue composée de cuir ou d'un textiles anti-abrasion.

 

Même en pleine canicule, des bottes spécifiques à la moto avec renfort ou des chaussures bottés, fermées et montantes sont indispensables. Vos pieds, chevilles et tibias sont des zones particulièrement exposées en cas de chutes. Nous vous conseillons de proscrire à tout prix les chaussures à talons hauts, tout ce qui se rapproche de prêt ou de loin aux sandales et les chaussures basses, dénuées de protection aux chevilles.

 

Afin de se prémunir des vols, un antivol de type "U" est fortement conseillé. Pour augmenter la dissuasion, vous pouvez compléter votre arrimage d'un deuxième antivol. Si le véhicule ne dispose pas de coffre, sacoches ou top-case pour le transporter, il faudra vous équiper en conséquence. Pensez à attacher votre moto/scooter à un point fixe et éviter les emplacements peu fréquentés.

Cette liste de conseils est non exhaustive. Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès de la sécurité routière de votre département.