Bien préparer sa balade moto

Parmi toutes les utilisations qu'on peut faire d'une moto, voyager demeure son usage le plus mythique. Plus on engrange les kilomètres et plus nos tracas quotidiens s'éloignent, pour ne laisser de place qu'à la route, aux paysages et au temps qu'il fait. Néanmoins, pour mieux profiter de ce sentiment d'évasion et ne pas laisser un oubli gâcher votre périple, il faut se préparer à l'avance.

Préparation physique

Conduire une moto est une activité exaltante, mais fatigante. Quelle que soit la condition physique du pilote, il doit admettre ses limites et se préparer en conséquence. Parmi les mesures avant balade, il est recommandé de se ménager la veille (privilégier une bonne nuit), préparer son itinéraire, adapter son équipement à la saison et à la météo. Durant la balade, il est conseillé de manger léger, faire des pauses régulières et surtout, savoir identifier les signes de somnolences ou fatigues: bâillements, vision trouble, position de conduite inconfortable, douleurs dans le dos ou les reins, besoin d'étirer les jambes, conduite à une main pour laisser l'autre se reposer, tête lourde, regard figé sur l'avant...

Les indispensables pour le pilote et le passager

  • Assurez-vous d'avoir un équipement complet et conforme à la législation.
  • Préparez vos papiers: permis de conduire, carte grise, carte verte, certificat d’assurance (vignette). Cela vous épargnera le désagrément d'une amende.
  • Rouler trempé peut gâcher une balade. Afin de s'équiper en conséquence, vérifiez l'étanchéité de votre équipement et complétez-le d'une combinaison anti-pluie. Facile à enfiler, celle-ci doit pouvoir s'équiper par-dessus votre équipement. Complétez aussi vos bottes de sur-bottes et vos gants de sur-gants.
  • Afin d'économiser de la place, privilégiez les sous-vêtements thermiques, pour éviter de transporter des vêtements encombrants, tels que des pulls, grosses chaussettes ou écharpes.
  • Pour garder une visière propre, prenez avec vous un chiffon en microfibre.

Les indispensables pour la moto

  • En particulier, si votre voyage vous entraine au-delà de la France, vérifiez les conditions d'assurance.
  • Assurez-vous de l’état de vos pneus, des plaquettes de freins, du kit chaîne, vos ampoules de phares, le niveau de liquide de frein et d'huile moteur.
  • Vérifier que les outils du constructeur sont complets. Ils sont en général suffisants pour régler les petits soucis que vous pourriez rencontrer sur la route.
  • Un petit bidon d’huile pour faire l’appoint.
  • Une bombe anti-crevaison ou un kit de réparation.
  • De la graisse pour la chaîne.
  • Des chiffons.

Préparation du "road-book"

Pour initier son voyage, il est recommandé d'identifier les différentes étapes, le nom des routes, les distances entre chaque changement de direction. Si vous n'avez pas de GPS, il est conseillé d'utiliser une carte routière en support. De simples notes écrites en gros permettent de s’orienter, sans perdre des yeux la route. Si la balade comprend un passager, l'idéal est de lui confier le copilotage.

Vérification du trafic et les conditions météos

Contrairement à la voiture, la moto est soumise aux caprices du ciel. Il est donc recommandé de vérifier la météo quelques jours avant. Privilégiez internet pour avoir des informations précises et une actualisation permanente. Aussi, gardez en tête que des prévisions de plus de trois jours ne sont fiables qu’à environ 50%. À l'inverse, la moto est moins sujette au trafic que la voiture. Cependant, tout motard conviendra qu'il est plus agréable de rouler sur une route dégagée. Ainsi, avant de partir sur la route, faites une ultime vérification du trafic sur des sites tels que InfoTrafic, Bison Futé ou les sociétés d’autoroutes et modifiez votre itinéraire si nécessaire.

Les bonnes pratiques de chargement

  • Pour des valises latérales, chargez les objets les plus lourds au fond. Cette mesure vous aidera à garder un bon équilibre durant les manœuvres.
  • Afin d'éviter la prise au vent, éviter de charger sur la hauteur. Gardez en tête qu'une moto chargée est une moto qui se conduit différemment !
  • Si vous devez utiliser des sangles, rangez bien les surplus. En roulant, celles-ci peuvent se libérer et se prendre dans la roue ou la chaîne.
  • Faites attention à ce que votre chargement ne cache pas vos clignotants arrière ou plaque. Une amende n'est jamais agréable.
  • Pour votre confort, évitez le sac à dos.
  • Une sacoche de réservoir peut être un bon investissement pour avoir à porter de main vos moyens de paiement (carte bleue, espèce).

Cette liste de conseils est non exhaustive. Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès de la sécurité routière de votre département.